Vos questions

Nantes : la ville, l’université

La date des choix approchant, je me pose pas mal de questions. L’internat de médecine générale à Nantes me paraît très bien. Pourrais-tu me dire si tu es content de ta formation à Nantes ? Si les terrains de stages sont globalement bien appréciés ? Avec de bons encadrement et formation ? J’aimerais aussi savoir ce que tu penses des périphériques, s’il est possible de choisir des périphériques pas trop loin de Nantes sur toute une maquette. Merci de ce que tu pourras faire pour moi !

Notre réponse :
L’internat de Nantes est ce qu’il est, difficile de faire un classement avec les autres villes. Le SIMGO essaie d’améliorer au maximum la qualité des stages : on sélectionne les meilleurs terrains de stage en hospitalier et en ambulatoire en fonction des évaluations de stages et la contrainte des adéquations et on fait remonter les problèmes dès qu’on en a connaissance. Globalement, les internes sont très satisfaits de leur stage : note moyenne tous stages confondus > 8/10. Des livrets d’évaluation de stage sont réalisés avant les préchoix afin de choisir son stage en connaissance de cause. La plupart des terrains de stage sont accessibles en voiture en 1 heure, pour les autres (max 1 h 30 hormis Le Mans) il existe toujours un internat (sauf Ancenis). Voir la carte des stages hospitaliers.

Lors de leur internat, les internes rencontrent régulièrement le DMG (Département de Médecine Générale = profs de la Fac) :

  • Les GEP (groupes d’échanges pratiques) permettent d’assigner 2 membres du DMG comme tuteurs d’une dizaine d’étudiants, et de pouvoir discuter d’éventuels problèmes rencontrés, environ toutes les 6 semaines.
  • Une évaluation annuelle permet de faire le point sur l’année écoulée et sur les projets de l’interne.
  • Pendant les cours (inscription libre, une quinzaine de cours/an).
  • À peu près n’importe quand s’il y a un problème.

Bon à savoir : La réforme est appliquée à Nantes. L’intégralité des internes fera son internat en 3 ans.

Je suis en DFASM3 à NANCY, et je vais attaquer l’internat en MG au mois de novembre. Je chercherais un appart avec mon conjoint, quels sont les quartiers et les villages sympa et ceux à éviter ? Dur dur de savoir quand on n’est pas de la région ^^

Notre réponse : Tu peux demander à Stéphane Plaza ou checker ces deux sites pour te faire une idée :

Cela concerne la quasi-totalité des stages de phase socle.

Les stages

J’ai du mal à imaginer quel impact mon classement dans la ville (XX/119) aura tout au long de l’internat… Est-ce que je vais faire majoritairement des périphériques ?

Notre réponse :
Avec la nouvelle maquette, ton classement sera fixe avec les années ; il n’y aura plus d’augmentation des choix avec l’ancienneté, tu ne choisiras que parmi les choix disponibles pour ta promo.
À noter : pas de stage au CHU obligatoire avec la nouvelle maquette.
Il est toujours difficile de prévoir les choix des internes et quels stages vont partir en dernier, mais on peut déjà te dire qu’approximativement 2/3 des stages se situent en périphérie (et même quasiment 100 % en 1re année, pour le moment).

J’ai vu que certains hôpitaux périphériques étaient éloignés les uns des autres. Mon copain n’est pas en Médecine et ne pourra certainement pas bouger tous les 6 mois, est-il possible de faire des stages dans un même coin où des hôpitaux sont assez proches pour ne pas déménager tous les 6 mois ?

Notre réponse : Pendant six semestres, les internes sont susceptibles d’être affectés sur une zone autour de Nantes allant jusqu’à 1 h 30 de trajet maximum (hormis Le Mans) Comparé à d’autres villes nous sommes plutôt chanceux. La plupart des terrains de stage sont accessibles en voiture en 1 heure, pour les autres il existe toujours un internat. Difficile de prévoir dans quels hôpitaux tu pourras te former pendant ces 3 ans. Plusieurs options sont possibles, en voici quatre :
  • Prendre un appartement à Nantes, privilégier les stages proches de Nantes (quand ils sont disponibles).
  • Prendre un appartement à Nantes, privilégier les stages qui t’intéressent vraiment et faire de la route.
  • Prendre un appartement où tu veux, choisir les stages que tu veux, dormir à l’internat en semaine si besoin et rentrer le week-end dans ton appartement.
  • Prendre un appartement selon ton premier terrain de stage et espérer pouvoir faire tes autres stages dans le même coin.

La présence lors des choix de stage est obligatoire. Dans les cas dûment justifiés et exceptionnels, il est possible de réaliser une procuration.

Une explication détaillée vous sera donné par mail avant les choix de stage.

Non, malheureusement tu n’as pas la possibilité d’être à l’internat si tu es chez le prat’. Certains prat’ mettent néanmoins des logements à disponibilité de leurs étudiants.

Le cursus

La réponse du DMG :
Non, ce stage n’est plus obligatoire.
La maquette actuelle de médecine générale, y compris avec la nouvelle réforme du troisième cycle (débutant en 11/2017) ne permet de faire qu’UN stage de pédiatrie et/ou de gynécologie au cours du DES. On essaye de faire des stages gynécoped couplés mais ça pose quelques problèmes. Pour l’instant environ un tiers sont couplés (soit 3 mois/3 mois, soit un jour par semaine dans l’autre spécialité). Durant le stage chez le praticien, certains sont connus pour faire plus de pédiatrie/gynécologie que d’autres. Certaine femme font un stage en surnombre à l’occasion de leur grossesse (cf Être interne et enceinte à Nantes ) Enfin, un D.U. de pédiatrie et un D.U. de gynécologie peuvent être utile si tu as un projet professionnel particulier.
Il y a une bonne entente entre les internes de Médecine Générale et les internes des autres spé. Nantes, c’est très sympa de jour comme de nuit, l’hiver comme l’été, et la plage est à 45 minutes en voiture.
Bonjour, j’aimerais savoir combien d’internes peuvent faire un SASPAS à Nantes.

Notre réponse : La faculté pourra proposer, en accord avec la réglementation, un SASPAS (stage chez le praticien en autonomie supervisé) en 3e année pour tous les internes.

Oui. Il faut envoyer une demande par courrier, avant la fin du premier semestre, au Doyen, au CHU et à l’ARS pour leur signifier votre souhait de « renoncer au bénéfice de l’affectation prononcée à l’issue des premières ECN ».

Dans l’attente de votre seconde affectation, vous poursuivez vos stages dans la spécialité choisie à l’issue du premier choix. Une fois votre seconde affectation effective, vous ne pouvez plus poursuivre la formation engagée dans le cadre de la première affectation.

Les stages validés au cours de la première affectation peuvent être pris en compte au titre de la seconde affectation, selon des modalités fixées par les conseils des UFR concernées, sur proposition du coordonnateur local.

J’aimerais faire un stage en outre-mer, dans un autre CHU, je suis enceinte, je souhaiterais faire une année recherche…

Les réponses dans l’onglet « Demandes particulières » de « Votre internat »

Concernant les FST, il y a la théorie et la pratique :

En théorie :

Un étudiant peut être autorisé à suivre une formation spécialisée transversale.

Les FST (Formations Spécialisées Transversales) ne remplacent pas les D.U (Diplômes d’Université) ni les D.I.U. (Diplôme Inter-Universitaire)

L’accès aux formations spécialisées transversales s’appuie sur le projet professionnel.

En D.E.S. de médecine générale vous pouvez suivre 6 FST :

  • addictologie
  • douleur
  • expertise médicale – préjudices corporels
  • médecine du sport
  • médecine scolaire
  • soins palliatifs

Pour chaque FST il faut faire deux semestres dans un stage agréé pour cette FST.

 

Comment postuler ?

Il faut déposer un dossier comprenant une lettre de motivation auprès :

  du coordonateur local du DES et de la FST.
de la commission locale de coordination de la spécialité

Au plus tard deux mois après le début du semestre précédent celui pendant lequel vous souhaitez effectuer un semestre au titre de la FST.

La commission locale de coordination de la spécialité est chargée de l’instruction des dossiers de candidature et de l’audition des candidats qu’elle a présélectionnés sur la base des dossiers transmis. Elle établit la liste de classement, par formation spécialisée transversale, des étudiants autorisés à poursuivre une formation spécialisée transversale.

Toute décision individuelle défavorable est motivée par écrit.

 

 

En pratique : l’application des FST à Nantes semble compliquée :

Dans le D.E.S de médecine générale sont prévus six semestres (urgence – praticien – médecine adulte – gynécologie – pédiatrie – saspas) et donc pas de place pour un stage autre, par exemple pour une FST.

Ce qui signifie que la FST devrait se faire après l’internat, au cours d’une quatrième année de D.E.S. encore non prévue. Le D.E.S. de la promotion ECN 2018 étant de 3 ans.

A Nantes vous ferez un stage libre parce que devant un faible nombre de terrain de stage de gynécologie et de pédiatrie vous ne ferez que un semestre couplé gynécologie/pédiatrie et donc un stage libre (cf. Partie stage).

Ainsi pour votre FST vous pourriez faire un des deux stages lors de votre troisième année et le second une fois l’internat terminé.

Mais une fois votre internat terminé, vous ne serez plus interne et donc le deuxième stage pour votre FST ne sera pas sous le statut d’interne… Sous quel statut ? Nous n’avons pas les réponses.

 

En conclusion

Les FST sont une inconnues pour l’ensemble des facultés.

Nous ne savons pas précisément comment nous pourrons donner des stages à nos internes.

A Nantes, l’un des deux semestres de la FST pourra être fait en troisième année sous le statut donc d’interne. L’autre semestre devra être fait après l’internat mais nous ne savons pas comment vous postulez, ni sous quel statut vous serez.

Nous sommes actuellement (été 2018) en pleine discussion avec la faculté pour essayer de répondre à ce problème.

Nous n’avons donc pas d’autres informations à vous transmettre sur ce sujet, nous n’aurons pas plus de réponse si vous nous contactez par mail.

Divers

Réflexe d’étudiants tout juste sortis des ECN, vous nous demandez souvent ce qu’il faut mettre à la place de vos précis ECN/KB. Nous n’avons pas de réponse objective, mais 3 livres nous semblent intéressants :
Le local du SIMGO se trouve au dernier étage de l’internat du CHU, situé 11 rue Gaston Veil à Nantes. Pour l’atteindre, vous pouvez soit passer par les sous-sols du CHU, soit par l’extérieur du batiment. Pour y accéder, une carte de personnel du CHU est nécessaire, c’est pourquoi nous vous laisserons nos coordonnées si vous souhaitez venir au local. Voici une vidéo explicative pour vous y rendre par l’extérieur.

Que ce soit juste pour nous encourager, ou bien pour donner un petit ou un grand coup de main, tous les internes de médecine générale sont les bienvenus ! Si un poste vous intéresse, si vous avez un projet à nous proposer, ou simplement si vous voulez nous aider de façon ponctuel sur certains événements, écrivez nous à secretairesimgonantes.com !

Vous pouvez aussi venir à notre rencontre lors des événements organisés, ou des choix de stage.

Nous envoyer un petit mail, c’est gratuit, et sans engagement 😉

On espère faire ta rencontre très prochainement !

Écris-nous directement : secretairesimgonantes.com !